Rue des Petits Champs


[ accueil | Rue des Petits Champs | Opéra Garnier | Porte Saint-Martin | Fb Saint-Martin | Canal Saint-Martin | Rue de Paradis | Bd de Strasbourg | Passages | Rue Goublier | Gares | Bd de Magenta ]


Arrondissement traversé : 1er

L'homme qui, au début de cet après-midi d'octobre, pénétra dans les bureaux de l'Agence Fiat Lux (Enquêtes privées, recherches, filatures) ne cherchait plus la soixantaine. Il l'avait atteinte, voir dépassée.


Le passage Choiseul (1)
Planche 1, case 2 : Auguste Colin, dit Nikolson, se dirige vers les bureaux de Burma, rue des Petits Champs. Cette portion de la rue des Petits Champs est fidèlement rendue par Tardi ; à gauche, l'entrée du passage Choiseul.


Le passage Choiseul (2)
Planche 13, case 5 : Burma et Hélène quittent leur bureau... Toujours à gauche, l'entrée du passage Choiseul.


Le passage Choiseul (3)
Planche 13, case 6 : ... et pénètrent dans le passage Choiseul. A part les filets de sécurité sous la verrière, pas de changement ; sur la gauche, on aperçoit l'enseigne du théâtre des Bouffes Parisiens.


Les bureaux de l'agence Fiat Lux, rue des Petits Champs
Planche 13, case 1 : Burma arrive à son burlingue, rue des Petits Champs. Cet immeuble de la rue des Petits Champs est repris fidèlement par Tardi. Las ! Il ne peut s'agir de l'authentique immeuble de Burma, aujourd'hui détruit (voir en bas de page).



Histoire de Paris : le passage Choiseul
Prolongement de la rue de Choiseul, le passage Choiseul est ouvert en 1824 par l'architecte Tavernier sur les terrains des banquiers Mallet qui portaient les hôtels de Gesvres, de Ratepon et du contrôle général où se trouvait l'administration de la Loterie. L'entrée du passage, rue Saint-Augustin, est un corps de logis de l'hôtel de Gesvres, construit vers 1655 par Lepautre, transformé en maison de jeu célèbre sous la Régence.
Au 23 du passage se trouvait durant un siècle la librairie d'Alphonse Lemerre, éditeur des poètes parnassiens. Jacques Offenbach entrait par le 73 dans son théâtre des Bouffes Parisiens, et l'enfance de Louis-Ferdinand Céline s'écoula au 67 puis au 64.

Moi, j’ai été élevé au passage Choiseul dans le gaz de 250 becs d’éclairage. Du gaz et des claques, voilà ce que c’était, de mon temps, l’éducation. J’oubliais : du gaz, des claques et des nouilles. Parce que ma mère était dentellière, que les dentelles, ça prend les odeurs et que les nouilles n’ont aucune odeur.

Louis-Ferdinand Céline, Cahiers Céline 2, 1968.



La triste histoire des bureaux de l'agence Fiat Lux
L'agence de Nestor Burma, l'agence Fiat Lux, a (c'est bien connu) ses bureaux rue des Petits Champs. Ce, jusqu'aux alentours de 1968. A cette date, en effet, l'immeuble occupé par Burma est démoli, et celui-ci doit déménager rue Mogador. L'immeuble dessiné par Tardi, qui se trouve effectivement rue des Petits Champs et existe encore à l'heure où votre serviteur écrit ces lignes (en 2005) ne peut donc être l'immeuble choisi par Léo Malet !

La bande de canailles connue sous le nom d'urbanistes qui a décidé de raser Paris, avait démoli l'immeuble qui abritait les bureaux de mon agence, rue des Petits Champs, et j'avais émigré rue Mogador où j'occupais deux étages, mon bureau à l'un, mon domicile personnel à l'autre.

Léo Malet, Drôle d'épreuve pour Nestor Burma, 1957-1961.