Yves Chaland,
Une biographie



Yves Chaland

           Yves Chaland nait le 3 avril 1957 à Lyon. A 17 ans, il publie ses premières planches dans le fanzine Biblipop. Il entre à l'école des Beaux-arts de Saint-Étienne, où il crée avec Luc Cornillon son propre fanzine, L'Unité de Valeur.

           En 1978, Jean-Pierre Dionnet, qui a remarqué le travail de Chaland et Cornillon dans L'Unité de Valeur, leur commande une série d'histoires courtes pour Métal Hurlant et Ah Nana !. Ces pastiches de la Bande Dessinée des années 50 sont réunis en album dans Captivant, en 1979. C'est dans Métal Hurlant qu'il crée, seul, ses premiers personnages de série : Bob Fish en 1980, suivi un an plus tard d'Adolphus Claar et de Freddy Lombard, tous faisant référence aux grands clichés de la Bande Dessinée classique. Il devient l'un des champions de la Ligne claire, mouvement graphique de retour aux sources franco-belges de la BD, entre enthousiasme érudit et décalage goguenard.

           En 1981, Chaland met en couleur le premier album des Aventures de John Difool de Moebius et Jodorowsky.

           En 1982, il crée Les Aventures du Jeune Albert, garnement bruxellois aussi fourbe que méchant (dans Métal Hurlant), et dessine quelques planches de Spirou dans un style proche de celui de Jijé lorsqu'il dessinait lui-même ce personnage. En 1984, Chaland reprend le temps de trois courtes histoires l'un des personnages de Moebius, le Major Fatal.

           Parallèlement à la BD, Chaland devient l'un des chouchous du monde publicitaire, séduit par la limpidité et la "modernité" de son trait. Autre activité annexe, la conception graphique, pour Métal Hurlant, les Humanoïdes Associés et les éditions Temps Futur.

           Une magistrale carrière se profile à lui mais, malheureusement, le destin en veut autrement et le 18 juillet 1990, à 33 ans, Yves Chaland meurt dans un accident de la circulation.


De gauche à droite : Yves Chaland, Antoine Demol, président de l'Association des Amis de Manneken Pis,
l'échevin de la Ville de Bruxelles Leclercq et Jean dOsta, alias Jek Kazak,
à l'occasion de la publication de "Bob Fish Detektief", la version bruxelloise de Bob Fish.
Photo: Coll. D. Pasamonik - 1983