La parabole de la soucoupe

Cliquer sur la couverture pour la voir en grand


La parabole de la soucoupe Date de parution : 2002
Nombre de pages : 250
Texte : Michel Pelé et Frédéric Prilleux
Editions : Baleine
Collection : Pierre de Gondol


           Pierre de Gondol, plus petit libraire de Paris (non qu'il soit nain : c'est plutôt sa librairie qui est minuscule) range une caisse de livres ce midi, lorsqu'un étrange client fait son entrée pour lui proposer d'élucider un bien curieux mystère : pourquoi diable Yves Chaland a-t-il modifié, entre sa publication dans Métal Hurlant et sa sortie en album, la septième case de la septième page de La comète de Carthage (voir sur le présent site la page consacré à cet album pour voir cette fameuse case) ? Qui est ce militaire debout devant une jeep, présent sur la photographie dessinée dans la case diparue ?

           Débute alors une enquête replongeant Pierre de Gondol dans la Russie de la guerre froide, et dans l'univers du jeune maître de la bande dessinée. De la fanzinothèque de Poitier au musée de la bande dessinée à Angoulème, en passant bien sûr par la librairie La comèthe de Carthage à Paris, les recherches du libraire sont l'occasion de se replonger dans les fanzines de l'époque, où Chaland distillait ses interviews mi-sérieures, mi-délirantes.

           Michel Pelé et Frédéric Prilleux ont visiblement très sérieusement étudié leur sujet avant d'écrire leur livre. Et c'est un vrai plaisir que de suivre en même temps qu'eux l'enquête de leur héros. Mélant étroitement vrais détails de la vie de Chaland et inventions (à tel point qu'il n'est pas toujours si facile de démêler le vrai du faux !), ils nous entraînent avec eux dans un roman de politique-fiction très réussi, et proposent leur solution à cette question toujours en suspens : pourquoi diable Yves Chaland a-t-il modifié, entre sa publication dans Métal Hurlant et sa sortie en album, la septième case de la septième page de La comète de Carthage ?

           Ci-dessous, la quatrième de couverture du livre :

"Il lui manquerait pas une case ?"
Un drôle de gaillard a déboulé dans la librairie juste avant la pause-déjeuner. Il vient de signaler une disparition. Pierre De Gondol n'aime pas qu'on confonde sa boutique avec le Quai des Orfèvres. Mais n'est-il pas celui à qui l'on s'adresse pour ces enquêtes spéciales ? Une case de Bandes Dessinées a disparu ! Le client désespéré lui parle alors d'Yves Chaland, cet auteur qui a marqué la BD des années 80 avant de disparaître tragiquement en 1990. Est-ce là le début d'une "Affaire Chaland" ? Pierre De Gondol va replonger dans son oeuvre et dans les années "Métal Hurlant" pour venir à bout de cet incroyable mystère illustré : Pourquoi, en 1986, Yves Chaland a-t-il fait disparaître une case qu'il avait bel et bien dessinée ?
Il est loin de se douter que ses recherches le mèneront jusqu'au tréfonds d'une âme troublée, celle d'un personnage de la première moitié du XXème siècle dont il découvrira la dramatique destinée. Il est loin de se douter qu'un dessin disparu le conduira au coeur de l'ex-URSS. Il es loin de se douter que le monde ne sait pas.


           A noter que le titre, la parabole de la soucoupe, est le titre annoncé en quatrième de couverture de La Comète de Carthage comme devant être la prochaine aventure de Freddy Lombard. C'est F52 qui verra le jour.

           Un dernier mot pour remercier spécialment l'un de deux auteurs, Frédéric Prilleux, qui a eu la gentillesse de m'enoyer un exemplaire de la parabole.

           Lire ici une interview croisée de Frédéric Prilleux et Michel Pelé.