Le Cimetière des Eléphants
Les aventures de Freddy Lombard tome 2

Cliquer sur la couverture pour la voir en grand


Le Cimetière des Eléphants Date de parution : 1984
Nombre de pages : 48
Editions : Les Humanoïdes Associés
Collection : Eldorado


1ère case de l'album

           Le premier album de Chaland que j'ai lu, acheté au hasard de mes visites dans les bouquineries ; autant dire qu'il possède une place à part dans mon coeur. Mais la nostalgie n'explique pas toute l'admiration que je porte envers cet album : Chaland montre en effet ici toute l'étendue de son talent, et nous offre l'un de ses meilleurs albums, un véritable chef-d'oeuvre.

           L'album réunit en fait deux histoires de Freddy, Sweep et Dina ; dans la première, le trio part à la recherche d'une plaque photographique de Livingstone, et se retrouve en Afrique noire, au Bocongo. Dans la seconde histoire, on retrouve les trois amis à Paris, où ils vont être confronté à un bien étrange homme-éléphant.

           Cette trame de départ va servir à Chaland à rendre un hommage appuyé, à la fois tendre et ironique, à ces maîtres de la bande dessinée belge qu'il admire tant. Le Bocongo de Chaland, c'est à la fois l'Afrique de Franquin ou de Jijé, le Congo d'Hergé... Chaland se rit de la vision colonialiste de l'époque, multiplie un second degré que certains critiques chagrins ne verront pas, taxant trop vite Chaland de racisme ou de néo-colonialisme.

           On dévore les aventures de Freddy et de ses amis, on se réjouit des références et des clins d'oeil, on admire un dessin clair et vif : comment ne pas adorer cet album ?
____________________
La scène de bagarre de la planche 6 : non, ce n'est pas une planche d'un des premiers Spirou de Franquin !
(271 Ko)