Paul Cuvelier
Scénariste Dessinateur
Né le 22/11/1923 en Belgique

Il n'avait que 7 ans lorsque ses premières illustrations ont été publiées dans Le Petit Vingtième.
Au terme de ses études, il fréquente l'atelier du peintre Louis G. Cambier et imagine, deux ans plus tard le personnage de Corentin Feldoë pour ses frères cadets.
Il n'avait guère plus de 20 ans lorsqu'en 1945, une relation commune le présenta à Hergé. L'ambition de Cuvelier n'était cependant pas de s'imposer comme auteur de bande dessinée, dont il ignorait d'ailleurs toutes les techniques, mais de devenir peintre. Hergé, subjugué par sa maîtrise graphique, va néanmoins le convaincre de s'y essayer et le jeune homme fera preuve d'une puissance d'évocation à ce point étonnante qu'il devient l'un des quatre piliers du journal Tintin, sous la houlette du célèbre éditeur Raymond Leblanc.
Corentin est présent dès le premier numéro du journal.
Toujours encouragé par Hergé, les premières aventures de Corentin paraît au Lombard en 1950. C'est alors le début d'une aventure qui s'achèvera en 1974.
De 1967 à 1968, il travaille en collaboration avec Jean Van Hamme sur Epoxy, une des toutes premières bandes dessinées pour adultes éditées par Eric Losfeld.
Tout en continuant quelques séries en cours, il multiplie les recherches personnelles dans l'isolement et le plus complet dénuement.
En 1973, il débute Corentin et l'ogre rouge, sur un scénario de Jacques Martin, qu'il abandonne au bout de quelques planches.
Jusqu'à sa mort, Cuvelier se consacrera à ses passions, la peinture et la sculpture, dans l'isolement de son atelier...

Les séries :
  • Epoxy